Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Être recruté lors de forums, job dating, soirées de recrutement

Être recruté lors de forums, job dating, soirées de recrutement

Être repéré lors d’opérations événementielles

Les modes de recrutement se diversifient et les entretiens informels se développent. Job dating, cocktail et soirée de recrutement sont autant d’occasions de rencontrer des recruteurs dans un cadre plus décontracté. Mais attention, n’oubliez pas que vous êtes là pour décrocher un emploi ! Une bonne préparation reste incontournable.



Dans quel cadre peut-on intervenir ? Pour quelle durée ? Qui va-t-on rencontrer ? L’entreprise correspond-t-elle à son objectif ? Voilà le type de questions qu’il faut se poser avant de se rendre à un évènement de recrutement. Pour optimiser votre présence dans un salon, un forum, un job dating, un cocktail ou une soirée recrutement, vous devez préparez un minimum votre intervention. En fonction de l’évènement, la préparation diffèrera légèrement. Dans tous les cas, ayez un discours rodé sur votre projet professionnel et évitez l’improvisation.

Quelques minutes pour se différencier

Concept original qui donne sa chance à tous, le job dating (également appelé parfois speed-recruiting) a un objectif précis : celui de convaincre le recruteur de vous embaucher en 20, 10 ou 7 minutes ! Cette opération peut être organisée dans tous les secteurs et par de nombreuses sociétés ; la plupart étant des entreprises spécialisées dans le conseil, l’ingénierie et le numérique. Thibault, étudiant en école d’ingénieurs, a participé à un speed-recruiting pour stagiaires, organisé par une société spécialisée dans le conseil IT : « Cela s’apparente à un entretien de recrutement classique. Seule différence : il s’agit d’un entretien chronométré, avec un responsable des ressources humaines ou un opérationnel. En seulement quelques minutes, on doit donc réussir à résumer son parcours et son projet professionnel, mettre en avant ses compétences, tout en montrant sa motivation ».

Les lieux choisis peuvent être atypiques : bar, stade, bus, camion... Les soirées recrutement peuvent, quant à elles, se dérouler dans des lieux prestigieux.

Des rencontres à préparer

La durée d’un job dating est courte. Il faut donc optimiser votre venue. Avant de vous y rendre, essayez de trouver un contact de l’entreprise qui recrute et un numéro de téléphone. Vous pourrez leur demander comment se déroulera l’entretien (qui sera votre ou vos interlocuteur(s), combien de minutes vous disposerez…). S’il s’agit d’un salon ou d’un forum, il est important de vous renseigner sur les entreprises présentes, les postes proposés ou encore les secteurs représentés. De cette façon, vous pourrez orienter votre CV et votre discours en fonction des postes (s’ils sont connus ou, à défaut, le type de poste) proposés par la société. Cela permet aussi de préparer des questions à poser aux chargés de recrutement ou aux opérationnels présents. Et surtout de ne pas perdre de temps en vous rendant uniquement dans les stands que vous aurez au préalable sélectionnés.

Que faire face au recruteur ?

Votre temps est compté d’où l’intérêt d’avoir préparé votre discours. Présentez-vous brièvement pour passer rapidement au cœur du sujet : votre candidature. Quel est votre objectif professionnel ? Et que désirez-vous faire au sein de l’entreprise visée ? Soyez concis et concret. Le recruteur doit voir à qui il a affaire.

Par ailleurs, même lors de soirées « plus décontractées » organisées par les entreprises (présentation des métiers, recrutement informel, remise de prix…), ne négligez pas votre tenue vestimentaire. Pour autant, ne soyez pas trop strict non plus. En toutes circonstances, vous devez rester correct. Malgré l’atmosphère plus détendue, gardez un œil vigilant. Lors de ces soirées, les entreprises recherchent des personnes naturelles, spontanées. Aussi, vous devez savoir jouer sur ce terrain en combinant spontanéité, savoir-être et personnalité. Et n’hésitez pas à vous montrer curieux. C’est l’occasion pour vous d’en savoir plus sur les missions proposées, les évolutions professionnelles, le plan de carrière… Et si vous avez la chance d’être face à un opérationnel, profitez-en pour glaner des informations sur son parcours professionnel (formation, métier, évolution futures, etc.).

LIRE AUSSI >> Comment bien se vendre en quelques minutes ?

La suite des événements

Après vous être renseigné sur les démarches à suivre dans les jours à venir, ne partez pas sans une adresse mail ou un numéro de téléphone ! Essayez de connaître les délais à attendre pour un retour. Demandez qui doit contacter l’autre et par quel biais, téléphone ou mail ? En fonction des informations récoltées, vous saurez à quel moment relancer le recruteur. Si votre interlocuteur est un opérationnel, renseignez-vous sur les personnes en charge du service RH. Dernier conseil : pensez à resituer votre candidature lorsque vous les recontacterez : « J’ai rencontré telle personne lors de tel salon, je suis toujours intéressé par tel poste… ». Pour que le destinataire puisse très vite se rappeler de vous.

Rachida Soussi

 

 

 

 

Agenda
du recrutement