Identifiez-vous
alternance_bouton_2019_180
Accueil > La question des prétentions salariales

La question des prétentions salariales

La question des prétentions salariales
Durant l'entretien de recrutement, comment parler des prétentions salariales ? Doit-on annoncer un chiffre ou une fourchette ? Faut-il parler de rémunération brute ou nette? Réponses.


Il ne faut jamais s’arrêter sur un chiffre, mais plutôt raisonner d’une manière globale en indiquant de préférence une fourchette de salaire. Ainsi, vous paraîtrez moins directif et donnerez l’impression d’être ouvert aux propositions du recruteur. Le salaire doit être l’objet d’une négociation entre deux parties et non pas quelque chose qui est imposé par l’une ou l’autre de ces parties. Votre proposition doit donc être le reflet de cette « philosophie ». De plus, cela vous permettra de vous laisser une marge d’action.

 

Salaire brut ou net ?

 

Lorsqu’un recruteur vous fait une proposition de salaire, ce dernier correspond toujours à une rémunération brute. Et généralement, le recruteur se base sur un salaire annuel plutôt que mensuel. Aussi, n’oubliez pas de demander si un 13ème mois est inclus ou non, si des primes ou des bonus sont également prévus. D’autant que pour ceux qui exercent dans la fonction commerciale, la rémunération est souvent composée d’un salaire fixe auquel s’ajoutent du variable sous la forme de commissions. Il est donc important de bien éclaircir avec le recruteur le contenu de cette rémunération.

Rédaction Studyram@Emploi.com


En savoir plus sur la négociation du contrat de travail et de la rémunération

 

Agenda
du recrutement