Identifiez-vous
stages_180
Accueil > Services : quels emplois pour les Bac+4/5 ?

Services : quels emplois pour les Bac+4/5 ?

L'emploi dans les services aux entreprises
Dans le secteur des services qui intervient auprès d’entreprises de tous types d’activité, chaque jeune diplômé peut se faire une place. Les recruteurs font surtout les yeux doux aux commerciaux et aux profils considérés comme opérationnels rapidement.


En fonction du type de services offerts, les entreprises créent plus ou moins des emplois. Le groupe Up, anciennement Chèque Déjeuner, voit par exemple son marché se développer année après année. « Les changements dus à la dématérialisation des titres restaurants en France s'accélèrent et entraînent des besoins croissants, constate Emmanuelle Jovani, responsable du recrutement. Nous procédons à une centaine de recrutements, une bonne partie des postes ouverts sont destinés aux jeunes diplômés. Par ailleurs, nous recrutons une vingtaine d’alternants. »
De son côté, Advans Group, spécialisé dans les services aux entreprises en technologies électroniques, logicielles et mécaniques, emploie déjà plus de 1 000 ingénieurs. « Pour accompagner notre développement, nous lançons chaque année des plans de recrutement ambitieux, argumente Xavier Mongaboure, responsable communication et marketing du groupe. Nous recrutons des ingénieurs électroniciens, informaticiens, ou mécaniciens en CDI, la moitié des postes pour les jeunes diplômés. » Chaque année, les entités d’Advans Group proposent une vingtaine de stages de fin d’études qui font office de pré-embauche.

Les métiers proposés dans les sociétés de services

« Chez Advans Group, nous réalisons des projets à forte valeur ajoutée, note Xavier Mongaboure. C’est pourquoi nous recrutons presqu’exclusivement des Bac+5 pour les réaliser : des ingénieurs conception, développement, d’études, mais aussi des architectes et des chefs de projet. » Advans Group n’est qu’un exemple parmi tant d’autres puisque le secteur se compose d’une multitude d’activités et intègre donc de nombreux postes à pourvoir.

« Actuellement, notre recherche concerne surtout les fonctions support, de la finance jusqu’aux RH en passant par la communication, lance Emmanuelle Jovani. La majorité de nos postes concernent les fonctions commerciales terrain ou sédentaire. Sont à pourvoir notamment des postes d’ingénieurs commerciaux ou de directeurs régionaux. En région, nous recrutons principalement des chefs de projets informatiques, des analystes développeurs, des formateurs sur progiciel de gestion. »

Côté intérim, l’amélioration de la situation bénéficie surtout aux profils ressources humaines, aux managers ou aux commerciaux de haut vol. « Une formation commerciale permet aux jeunes diplômés de devenir par exemple responsable d’agence », souligne François Roux, délégué général de Prism’emploi, organisation professionnelle du travail temporaire.. En général, les entreprises du secteur des services s’intéressent particulièrement aux Bac+5 pour les métiers de la finance, de la gestion, du management et de la vente.

De 30 000 à 45 000 €

Le niveau de rémunération varie fortement en fonction du domaine dans lequel intervient l’entreprise. Les activités technologiques offrent souvent les meilleurs salaires. Chez Advans Group, un ingénieur débutant perçoit entre 33 et 35 000 € bruts par an. Ailleurs, un jeune diplômé peut toucher jusqu’à 45 000 € voire plus. Des vendeurs touchent au-delà de 30 000 € avec intéressement la plupart du temps. Des profils marketing atteignent 40 000 € ou plus.

Yves Deloison

Agenda
du recrutement