Identifiez-vous
alternance_bouton_2019_180
Accueil > Graduate programme : un premier emploi de rêve ?

Graduate programme : un premier emploi de rêve ?

Un premier job de rêve
Les jeunes diplômés peuvent conquérir le monde de l’entreprise en dehors du territoire français grâce aux programmes internationaux de recrutement, baptisés « graduate » ou « trainee » programmes. A qui s’adressent-ils ? Quelles entreprises en proposent ? On vous donne les clés pour décrocher un CDI de rêve.


Chaque année, des jeunes diplômés à haut potentiel sont recrutés par des entreprises qui souhaitent former rapidement leurs jeunes recrues dans le top management. En échange, ces jeunes accèdent à un encadrement de haut niveau, un programme apprenant et évolutif et une exposition internationale. En effet, les graduate programmes permettent aux jeunes diplômés de découvrir plusieurs postes dans des filiales et pays différents. Un programme de rêve qui booste l’employabilité des jeunes au sommet. 

Le graduate programme, un accélérateur de carrière

En général, ces programmes durent entre 2 à 3 ans et alternent missions, formations, coaching et mentoring. Tous les 6 mois (ou tous les ans, selon l’entreprise), le jeune diplômé est amené à changer de poste, de filiale et parfois de pays. Il ne faut donc pas avoir peur de bouger et changer de missions. Chez Orange par exemple, vous exercerez 3 postes (dans les métiers d’ingénieur ou de commercial) en 5 ans. Chez Groupe Crédit Agricole S.A., vous occuperez 2 postes en 4 ans. Chez BT (entreprise fournisseur de services informatique et télécoms), la formation individualisée dure deux ans. Auchan Retail a lancé son Executive Graduate Program en 2016. Les Programmes « Graduate Dirigeant » et « Graduate Digital » de Carrefour proposent d’accueillir chaque année une vingtaine de jeunes diplômés à fort potentiel pour un parcours de trois ans dont une partie à l’international. Une fois embauchés, les jeunes cadres intègrent une start-up pour une immersion de plusieurs mois à temps plein afin de leur permettre d’acquérir de nouvelles expertises au cœur de la French Tech. Le Groupe Renault propose cinq programmes diféfrents (Manufacturing, Commerce-Marketing, Finance, Ingénierie produit et RH), impliquant le recrutement d'une centaine de jeunes par an. Chaque jeune recruté occupe deux postes en quatre ans avant d'évoluer vers un troisième poste à dimension managériale et internationale. Durant tout le programme, les jeunes bénéficient de formations régulières et d'un suivi managérial. SUEZ recherche, chaque année, 10 jeunes talents pour intégrer son graduate program JUMP. Un parcours accéléré qui forme, pendant deux ans, aux fonctions de management ou d’expertise.

De plus en plus d'entreprises, d'horizons variés se lancent dans l'aventure. Le groupe Assystem a lancé, en mai 2017, le premier Graduate Program du secteur de l’ingénierie en France. De son côté, Federal-Mogul Motorparts a proposé un « European Graduate Program », programme européen de 24 mois permettant de débuter une carrière dans l'industrie automobile en Belgique, en Italie, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Roumanie et en République-Tchèque. Plus récemment, FM Logistic a lancé le sien, baptisé « Future Moves Program ». Ce parcours international est réservé à une quinzaine de jeunes diplômés qui auront l'opportunité d'expérimenter trois postes en deux ans. Dans le secteur de la restauration collective, Compass Group France a lancé également son programme d’accompagnement de 18 mois pour booster le début de parcours de jeunes diplômés attirés par les métiers de la restauration et du service.

A LIRE AUSSI >> Travailler à l'étranger : les pratiques selon les pays

Des programmes sélectifs et exigeants

« Les jeunes diplômés veulent que leur premier emploi leur fasse vivre une aventure exaltante et contributive dans lequel ils aient de l'impact, explique Manuelle MALOT, Directrice de l'EDHEC NewGen Talent centre. Les meilleurs Graduate Programmes concentrent les caractéristiques recherchées par ces jeunes talents: challenge, développement des compétences, diversité des missions, perspective internationale, mentoring. »

D'ailleurs, selon une étude de l'EDHEC NewGen Talent publiée en mars 2018, les objectifs prioritaires des participants à ces programmes, qui sont apprendre constamment et accélérer leur carrière, sont satisfaits à 91 % et 67 %. Les jeunes diplômés apprécient l'accompagnement offert par l'entreprise, particulièrement le mentoring d'un cadre dirigeant. 80 % des participants sont convaincus que leur graduate programme a été un accélérateur de carrière et la moitié des jeunes considèrent qu'il a un impact sur leur évolution de salaire.

Mais comment les jeunes sont-ils sélectionnés ? Plusieurs critères entrent en jeu. Le premier : le diplôme. Les employeurs recherchent les meilleurs potentiels généralement issus des écoles de commerce et d’ingénieurs et capables d'accéder à des postes à responsabilités managériales. Pour les choisir, les recruteurs sont souvent attentifs au classement des candidats au sein de leur promotion. Le deuxième critère indispensable est la pratique courante d’une langue étrangère et notamment de la langue anglaise. Chez Orange, on recherche par exemple des candidats bilingues français/anglais. Une seconde langue étrangère est souvent très appréciée également. Autre critère qui peut faire mouche : l’exposition internationale. Avoir réalisé un stage de longue durée ou un échange académique à l’étranger est très prisé. Ou mieux encore, combiner les deux.

A LIRE AUSSI >> 5 Conseils pour réussir son CV

Les recruteurs seront également attentifs à certaines qualités (soft skills) telles que le sens de la communication, un bon relationnel, le travail d’équipe, le dynamisme, la proactivité et la rigueur. Vous l'aurez compris, les entreprises recherchent des jeunes ambitieux et ayant le goût des challenges.

Si cela est votre cas, alors foncez ! Mais attention toutefois, les inscriptions ont lieu généralement entre septembre et décembre et au printemps. Renseignez-vous sur les sites des entreprises pour ne pas rater le coche et devoir attendre la session suivante !

Rachida Soussi

Agenda
du recrutement