Identifiez-vous
stages_180
Accueil > 5 erreurs à éviter pour un CV en anglais efficace

5 erreurs à éviter pour un CV en anglais efficace

erreurs à éviter sur le CV en anglais
Vous souhaitez trouver un travail dans un pays anglophone ? Pour décrocher ce que vous chercher, il vous faudra avoir un CV en anglais efficace, parlant et convaincant. Découvrez les précieux conseils de Mathias Degoute, professeur agrégé d’anglais, docteur en linguistiqu et auteur de « 10 étapes pour réussir son CV en anglais », aux éditions Studyrama.


Les anglophones sont habitués à ce que le monde entier parle l’anglais, et ne sont pas très patients ni très compréhensifs dès lors qu’il s’agit d’essayer de comprendre quoi que ce soit qui ne corresponde pas aux conventions ou aux codes en vigueur. Cela est vrai aussi en matière de CV. Voici cinq erreurs à ne pas commettre :

1. Traduire simplement son CV français

Le secret d'un CV en anglais réussi ? Ne surtout pas chercher à traduire votre CV français. Il faut partir d’une feuille blanche et procéder étape par étape. Il vous faudra vous adapter à la culture anglophone et chercher les bons termes et expressions qui convaincront les entreprises où vous voulez travailler.

Il faut bien se rendre compte qu’il y a plus que des différences de vocabulaire entre le monde francophone et le monde anglophone. Par exemple, saviez-vous que dans nombre de pays, l’expérience professionnelle et les activités extrascolaires comptent beaucoup plus que les diplômes ? Cela change complètement la manière de rédiger, composer et présenter son CV.

2. Croire que les recruteurs anglophones connaissent le système éducatif français

En France, le système éducatif est extrêmement complexe et comprend des centaines de diplômes, de filières et de manière de conduire ses études. A l’étranger, les choses sont souvent beaucoup plus simples. Pensez à la multitude d’intitulés du baccalauréat, au choix entre classes prépas, intégrées ou pas, et université ou écoles privées… Il est donc souvent difficile de parler de son parcours scolaire en anglais.

La solution ? Chercher des équivalents dans les pays visés et surtout rédiger pour chaque ligne de la rubrique ‘Education’ une phrase explicative pour décrire les matières étudiées et les projets rendus.

3. Ne pas assez développer la rubrique ‘Skills’

Savoir lister ses compétences est plus utile que lister ses diplômes dans un CV en anglais. Mais quelles compétences ajouter aux classiques mentions des langues étrangères et des logiciels maîtrisés ? Dans l’idéal, vous produirez un CV taillé sur-mesure par rapport à l’annonce à laquelle vous répondez. Cette dernière fait état des compétences attendues des futurs recrutés. Sachez lire entre les lignes et tirez de votre expérience personnelle des compétences ad-hoc qui exprimeront votre adéquation avec le job visé.

La rubrique ‘Skills’ peut être ainsi très élaborée. Et mettez-la en valeur pour la rendre encore plus parlante.

A LIRE AUSSI >> 5 erreurs à éviter pour réussir ses entretiens d'embauche en anglais

4. Omettre de renseigner des ‘References’… et de prévenir ses référents

Conventionnellement en dernière partie de CV, la rubrique ‘References’, autrement dit vos recommandations, donne la possibilité aux recruteurs de contacter toute personne vous connaissant, ou ayant travaillé avec vous. Le but est de s’assurer de la validité de votre candidature, de demander de plus amples précisions sur vos compétences ou de recueillir des précisions sur la nature exacte des postes que vous avez occupés.

Sachez qu’il n’est pas rare que les recruteurs anglophones téléphonent ou écrivent à vos référents. Cela concerne néanmoins les candidats plus expérimentés. Vous devez en fournir au moins deux (qui parlent anglais !) et dites quelle est la relation que vous avez eue avec ces personnes. Toutefois, prévenez impérativement vos référents ! Si on les appelle, il faudra qu’ils sachent quoi dire. Les recruteurs ne sont pas dupes : ils savent que ce coup de téléphone a toutes les chances d’avoir été anticipé par les candidats. Ce qu’ils veulent savoir n’est pas vraiment la vérité sur votre compte… Ils veulent vérifier que vous avez su gagner la confiance de collègues de travail ou de vos supérieurs.

5. Ne pas donner à son CV un ‘Career objective’

Le CV en anglais comporte généralement, juste après la mention du nom et des coordonnées, un filet de quelques lignes exprimant directement et clairement les ambitions du candidat.

Cette section introductive peut servir à dire quel poste ou type d’emploi on vise, à définir brièvement son profil professionnel ou encore à dire quel est son objectif de carrière. Elle est pensée pour faire passer l’idée que le candidat a quelque chose de concret à apporter à l’entreprise visée.

Selon les cas de figure, on peut intituler ce morceau du CV ‘career summary’, ‘career objective’, ‘personal profile statement’, ‘profile statement’, ‘resume summary’, ‘resume summary statement’, ou encore ‘summary of qualifications’.

Cette partie ne doit pas excéder une ou deux phrases dans l’idéal. Il est préférable d’écrire un resume objective différent pour chaque emploi visé, en personnalisant au maximum sa formulation pour répondre aussi précisément que possible à l’annonce.

Il est bienvenu de parler de la carrière qu’on veut se construire au-delà de l’emploi à occuper dans l’immédiat. Cela donne l’image d’un professionnel motivé qui aime son travail. Vous pouvez y évoquer vos triomphes passés et ceux que vous voyez dans votre avenir. Le but est aussi de montrer à votre employeur que vous êtes familier du secteur dans lequel vous voulez évoluer.

Propos recueillis par Rachida Soussi

10_etapes_-_reussir_cv_anglais_1299 A DECOUVRIR

Tout ce que vous devez savoir pour réussir votre CV en anglais se trouve dans « 10 étapes pour réussir son CV en anglais », aux éditions Studyrama.

Chacun des 10 chapitres qui composent cet ouvrage est structuré en 3 temps :
• Faire le point
• Améliorer ses performances
• Bilan d’étape

Des tests et exercices, accompagnés de bilans et analyses, pour vous auto-évaluer et parvenir à séduire les recruteurs dans la langue de Shakespeare.

>> Acheter le livre

 

05/09/2018
Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement