Identifiez-vous
1er_emploi
Accueil
Interview

Renault : « 800 embauches en 2018 »

[[image_alt]]
Après avoir recruté 2 000 collaborateurs en 2016, le groupe Renault qui emploie 124 000 collaborateurs dans 127 pays, dont 37 % en France, prévoit de recruter 1 800 collaborateurs en 2017 et au moins 800 autres en 2018. Valérie Bourassin, General Manager, Talent Acquisition & Development, en dit plus sur les postes proposés et les profils les plus recherchés par le constructeur automobile.


Quelles sont les perspectives d’embauche pour Renault France ?

En signant l’accord Renault France – CAP 2020 en janvier 2017, le Groupe s’est engagé à recruter au moins 3 600 personnes en CDI et 6 000 contrats jeunes, alternants et stagiaires entre 2017 et 2019. En 2017, 1 800 CDI devraient déjà être pourvus et au moins 800 autres seront proposés en 2018. Parmi ces embauches, nous recrutons une centaine de jeunes par an dans le cadre de nos 5 graduate programmes : Manufacturing, Commerce-Marketing, Finance, Ingénierie produit et RH. Ces programmes visent à former le top management de demain en intégrant les jeunes diplômés hauts potentiels sélectionnés dans des parcours apprenants et évolutifs d’une durée de 4 ans.

Renault recrute dans quels métiers plus particulièrement ?

Nous recrutons dans les fonctions d’ingénierie, IT, achats, mais aussi dans les fonctions commerce-marketing et support (finance, communication, juridique, RH…).

Nous recherchons, plus précisément, des opérateurs, des techniciens d’usine, des responsables d’unité de production, des chefs d’atelier, des techniciens qualité, des électromécaniciens, des ingénieurs de conception de véhicules et des ingénieurs de processus de fabrication. Mais aussi des informaticiens pour accompagner le développement des véhicules connectés et autonomes ainsi que la transformation digitale de l’entreprise.

Quels sont les profils recherchés par Renault parmi les jeunes diplômés ?

Nous recrutons à tous les niveaux de diplôme : du CAP au Bac +5, en passant par le Bac Pro ou le BTS notamment. Nous recherchons notamment des diplômés d’écoles d’ingénieurs, d’universités, d’écoles informatiques, de filières électriques et électroniques (véhicules zéro émission, autonomes et connectés), d’écoles de commerce. Nous privilégions les candidats impliqués, passionnés par l’automobile et le digital, ayant l’esprit d’équipe, le sens de l’initiative, de l’innovation, et une aisance orale et écrite. Pour nos graduate programmes, nous sommes également très attentifs à leur aspiration au management d’équipe et leur adaptabilité.

Le Groupe évolue dans un environnement multiculturel grâce à l’Alliance avec Nissan et Mitsubishi. Nos collaborateurs doivent alors posséder une ouverture sur les autres, sur l’international.

A LIRE AUSSI >> Faire sortir sa candidature du lot

Quelles sont les possibilités offertes aux étudiants ?

Nous sommes très engagés dans la formation des jeunes. Nous accueillons ainsi 1 000 stagiaires et 1 000 alternants par an (la majorité en contrat d’apprentissage). Les postes proposés en stage ou en alternance correspondent à nos besoins en recrutement car notre volonté est de les embaucher à la suite de leur contrat.

Comment rejoindre Renault ?

Le site carrière du Groupe Renault est la première porte d’entrée. Les jeunes candidats y trouveront l’ensemble de nos offres. Nous sommes également très présents sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et LinkedIn. Nous participons à des forums organisés par les écoles et des événements rassemblant des étudiants et jeunes diplômés tels que le Challenge du monde des grandes écoles et universités. En interne, nous organisons un forum des apprentis et stagiaires pour faciliter leur embauche à l’issue de leur contrat.

Propos recueillis par Rachida Soussi

A LIRE AUSSI >> Savoir négocier son contrat et son salaire

Recruteurs à la une
5 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement