Identifiez-vous
alternance_bouton_2019_180
Accueil > Comment se professionnaliser à l’université ?

Comment se professionnaliser à l’université ?

Comment se professionnaliser à l’université ?

L’université est encore perçue par beaucoup comme une usine de chômeurs, où les débouchés et l’insertion professionnelle sont délaissés aux profits de la théorie et des idées. Mais l’université se présente en réalité comme le meilleur endroit pour expérimenter et se tourner vers de nouvelles expériences.



Les universitaires, étudiants tout comme jeunes diplômés, jouissent de programmes spécialisés encore peu connus. Ainsi les jeunes ne souhaitant pas devenir chercheurs peuvent espérer intégrer des start-up mais aussi des grands groupes. Mais que faire, concrètement, lorsqu’on veut transformer son profil de chercheur universitaire en profil de professionnel ?

Se rendre dans son BAIP et dans son Lab

Vous rendre dans le BAIP de votre université est l’une des premières étapes à effectuer. Votre BAIP (bureau d’aide à l’insertion professionnelle) vous permettra notamment de participer à des événements et des rencontres avec des professionnels, de trouver des stages, des jobs étudiants mais aussi un premier emploi. La plupart des universités jouissent également de partenariats avec des entreprises privées, des formations courtes ou encore avec des programmes de professionnalisation. N’hésitez pas à vous renseigner et à découvrir toutes les passerelles possibles vers d’autres formations ou vers des programmes similaires au CIEP au sein de votre BAIP.

Des Labs fleurissent également au sein des écoles et des universités françaises. Ils vous permettent notamment de rencontrer des étudiants porteurs de projets, des entrepreneurs et de participer à des hackathons face à des jurys reconnus. Suivez attentivement l’actualité de votre Lab universitaire si vous cherchez à créer votre start-up ou à en rejoindre une !

Opter pour une expérience en parallèle de ses études

Se professionnaliser tout au long de son parcours universitaire est fortement recommandé. Si vous ne souhaitez pas délaisser vos études, vous pouvez opter pour des expériences alternées comme le stage alterné qui vous permettra de suivre vos cours tout en gagnant de l’employabilité.

De nombreuses universités permettent à leurs étudiants d’obtenir un emploi étudiant en parallèle de leurs études. Cet emploi étudiant permet au jeune de se professionnaliser et de s’inscrire durablement dans un des services de son université (SUAPS, bureau international, service culturel, direction de la communication, bibliothèque…). Renseignez-vous auprès de votre établissement mais aussi de votre comUE (communauté d’universités et établissement) à la fin de chaque semestre universitaire.

L’année de césure : faire le plein d’expériences

Depuis quelques années, vous pouvez effectuer une demande d’année de césure auprès de votre université. Dans la plupart des cas, il faudra exposer votre projet d’année de césure à votre établissement qui déduira ou non si vous êtes habilité à quitter les bancs de l’université. Cherchez également un enseignant acceptant de devenir votre référent durant l’intégralité de votre année de césure, présentez-lui votre ou vos projets de stages, services civiques ou de mobilité à l’international et demandez-lui d’appuyer votre dossier.

Bien que difficile à obtenir dans certains établissements, l’année de césure vous assure une place au sein de votre université à votre retour et vous permet de faire un break dans votre parcours universitaire. Une bonne occasion de se ressourcer et de découvrir le monde du travail !

LIRE AUSSI >> Les entreprises qui recrutent des jeunes diplômés

Se tourner vers des formations courtes spécialisées

Le monde universitaire regorge de possibilités et offre à ses étudiants une vision du monde bien particulière. Et ça, les grands groupes l’ont bien compris ! Afin de recruter des profils plus atypiques, des grandes entreprises nouent chaque année des liens avec des parcours réservés aux universitaires.

Le programme ELSA (Etudiants de lettres et de sciences humaines en alternance) est accessible aux étudiants de M2 Recherche souhaitant se réorienter vers le secteur des assurances. Ce programme permet à ces profils de décrocher un contrat de professionnalisation en alternance au sein de groupes spécialisés. Chaque participant obtient également un suivi personnalisé et adapté à son profil.

L’Opération Phénix accueille, quant à elle, des étudiants issus de master 2 Recherche en Lettres, Sciences Humaines mais aussi en Sciences. Cette opération met en contact les entreprises et les diplômés qui sont amenés à postuler au sein de différents groupes (L’Oréal, PwC, HSBC…) en CDI ou CDD. Ces différentes entreprises assurent ainsi la formation des heureux élus et l’insertion professionnelle de nouveaux profils dans leurs différentes équipes. Pour postuler et préparer vos dossiers, mieux vaut s’y prendre à l’avance ! Rendez-vous sur la page Facebook de l’opération ou directement dans votre BAIP pour obtenir de plus amples informations sur l’Opération Phénix.

Avec des effectifs de plus en plus importants, le temps où l’université ne formait que des chercheurs semble désormais bien loin.

Sarah Makdad

03/05/2017
Recruteurs à la une
1 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement