Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > GAN France : 30 000 alternants recrutés pour 2019

GAN France : 30 000 alternants recrutés pour 2019

 30 000 alternants recrutés pour 2019
A l’occasion de sa première Journée nationale de l’apprentissage, le GAN (Global Apprenticeship Network), Réseau mondial pour l’apprentissage, fait son bilan tout juste un an après son lancement. Et les résultats sont positifs : 20 000 jeunes formés en alternance dans les 13 entreprises membres du GAN en 2018. Le réseau table sur 30 000 pour 2019.


Fondé en Suisse en 2013, le GAN est un réseau mondial qui promeut l’alternance dans l’ensemble des entreprises sur un territoire. En France, 13 entreprises (Accenture, Compagnons du Devoir, Compass Group, EDF, FIPA, Groupe Avril, ISS, Medef, Safran, Salesforce, The Adecco Group, Veolia, VINCI) ont travaillé ensemble pour améliorer l'image des filières en alternance. « Sur un marché de l’emploi en pleine mutation, nous sommes convaincus que le développement de l’apprentissage doit être une priorité pour répondre à la transformation des compétences et favoriser l’employabilité des jeunes », déclare Christophe Catoir, Président du GAN en France et Président France The Adecco Group.

Un an après son lancement, l’heure est au premier bilan. Au total, les 13 entreprises membres du GAN ont accueilli près de 20 000 alternants en 2018. Le groupe Safran, un des membres, accueille, à lui seul, entre 2 500 et 3 500 alternants chaque année dans l’ensemble de ses métiers : de l’ingénierie à la production, en passant par les fonctions support.

A LIRE AUSSI >> Compagnons du Devoir : 10 000 jeunes formés en alternance par an

Accélérer le développement de l’apprentissage en France

Pour faciliter le développement de l’apprentissage sur le territoire, le Réseau mondial pour l’apprentissage a organisé la première journée nationale de l’apprentissage, le 7 novembre 2018. L’occasion pour les institutionnels, acteurs de l’éducation et de la formation, apprentis mobilisés d’échanger sur les bonnes pratiques. Témoignages, démonstrations métiers, tables rondes et conseils pratiques étaient au rendez-vous. Parmi les témoignages, Tanguy, ancien apprenti recruté par son entreprise d’accueil Compass Group, vante les bienfaits de l’apprentissage sur son parcours professionnel et personnel. « L’apprentissage nous apprend la rigueur, développe notre capacité d’adaptation et notre confiance en soi. » Un atout pour ce jeune directeur de restaurant. Un exemple qui est loin d’être isolé. « Les jeunes formés en alternance démarrent leur carrière plus tôt, confie Frédéric Bourdeau, Directeur des Ressources Humaines de Compass Group. L’alternance est véritablement une voie d’excellence dans l’entreprise. » Un point de vue partager par Safran : « L’alternance apparaît comme un dispositif très utile et efficace face à la transformation profonde des métiers, explique Jean-Luc Berard, Directeur Groupe des Ressources Humaines. Certains métiers et compétences n’existent pas encore, il faut donc anticiper ! » Pour répondre à ses besoins, le groupe prévoit l’ouverture de trois CFA. Le premier ouvrira ses portes à la rentrée 2019.

The Adecco Group annonce également le lancement de son CFA recrutement. Chez Veolia, cette pratique est largement répandue depuis 20 ans. Le groupe dispose ainsi de deux CFA en interne, proposant des diplômes du CAP au Bac+5.

A LIRE AUSSI >> Les entreprises qui recrutent en alternance

Objectif 2019 : recruter 10 000 alternants supplémentaires

Pour 2019, le GAN entend recruter 10 000 alternants supplémentaires et poursuivre son action en créant des CFA en interne, notamment dans les filières en pénurie. Christophe Catoir rappelle que « 10 000 postes en alternance ne sont pas pourvus faute de lisibilité et de visibilité sur les filières ».

Des passerelles seront également créées pour connecter les candidats formés et les entreprises qui recrutent et qui n’ont pas les moyens de former des jeunes en apprentissage. Par ailleurs, le réseau va lancer « la première promotion dans le cadre de l’Erasmus de l’apprentissage avec la FIPA (Fondation Innovation pour les Apprentissages) : 10 apprentis vont ainsi partir à l’étranger sur une période de leur alternance », conclut Christophe Catoir, président The Adecco Group France. D’autres actions seront également mises en place pour poursuivre dans cette lancée.

Rachida Soussi

07/11/2018

Agenda
du recrutement