Identifiez-vous
stages_180
Accueil > 50 000 cadres débutants recherchés en 2020

50 000 cadres débutants recherchés en 2020

 recrutements jeunes cadres débutants
Les recrutements de cadres vont bon train ! Les chiffres de la dernière enquête annuelle de l’Apec le confirment : le dynamisme du marché de l’emploi cadre constaté en 2019 se poursuivra en 2020. Après avoir réalisé 281 000 embauches de cadres en 2019, les entreprises du territoire devraient en recruter près de 300 000 en 2020. Un niveau record qui profitera également aux jeunes cadres fraîchement diplômés.


« Les entreprises continuent de recruter en volume des cadres, se félicite Bertrand Hébert, directeur général de l’Apec. Malgré une croissance timorée du PIB, les entreprises investissent et doivent recruter pour répondre aux transformations qu’elles doivent opérer et qui nécessitent de nouvelles expertises ». Les recrutements de cadres sont d'ailleurs à la hausse depuis 6 ans, même si la croissance semble un peu moins forte en 2019 : + 6 % en 2019, contre + 13 % en 2016. Ainsi, 281 000 cadres ont été recrutés en 2019 et l’Apec prévoit 296 600 embauches d’ici la fin de l’année 2020. « A l’horizon 2021-2022, le cap des 300 000 embauches pourrait être franchi », déclare Gaël Bouron, responsable adjoint du pôle Etudes de l’Apec. Un niveau record qui profite à de nombreuses régions.

L’Ile-de-France concentre la moitié des recrutements en 2020

Toutefois, des disparités sont observées. L’Ile-de-France tire vers le haut l'emploi des cadres. En effet, la moitié des recrutements concernent la région parisienne, soit 142 820 embauches. Loin derrière, la région Auvergne-Rhône-Alpes capitalisera 32 190 recrutements en 2020, tandis que les Hauts-de-France, portés par la métropole lilloise, devraient embaucher 18 970 cadres cette année. Avec une croissance assez stable, les perspectives seront moins fortes en Bourgogne-Franche-Comté (5 780 recrutements) et en Centre-Val de Loire (6 930).

Les services, premier secteur recruteur de cadres

Côté secteurs, les services sont les premiers contributeurs de cette bonne dynamique : 218 530 embauches y seront réalisées en 2020. Les activités informatiques et télécommunication, l’ingénierie et R&D ainsi que les activités juridiques et comptables, conseil et gestion des entreprises sont les 3 grands domaines porteurs dans ce secteur.

L’industrie est le 2ème secteur pourvoyeur d’emplois cadres, avec 41 160 embauches prévues. Plus attentiste, le secteur du commerce prévoit, quant à lui, une faible hausse de ses effectifs cadres, notamment due à la contraction des recrutements cadres dans la distribution généraliste (confrontée à l’arrivée de nouvelles technologies et de nouveaux modes de consommation).

Les jeunes cadres très demandés

D’une manière générale, les prévisions sont favorables aux jeunes cadres de 1 à 10 ans d’expérience : 171 600 embauches sont prévues en 2020. Et les jeunes diplômés profiteront également de ce dynamisme. 50 000 jeunes diplômés (moins d’un an d’expérience) seront recrutés sur un poste cadre en 2020.

« Les jeunes cadres débutants sont notamment recherchés dans les fonctions d’expertise comme l’informatique ou l’ingénierie et la R&D, ajoute Gaël Bouron. On recherche également des technico-commerciaux, des experts du marketing digital, des contrôleurs de gestion notamment. »

Enfin côté salaires, les jeunes diplômés Bac+5 peuvent espérer 30 000 euros bruts par an en début de carrière. Un salaire qui peut rapidement évoluer avec l'espérience : « le salaire médian des cadres de moins de 30 ans est de 40 000 euros bruts annuels », conclut le responsable adjoint du pôle Etudes de l’Apec.

Et avec des chiffres favorables aux jeunes cadres, à vous de bien négocier votre salaire à l'embauche.

Rachida Soussi

 

Agenda
du recrutement